Par Stéphane

Par Stéphane

Quelques mots pour dire

On utilise les mots à tort et à travers.  On parle pour ne rien dire, pour faire du bruit, pour occuper le temps, pour tromper l’ennui.

Que cela soit dans la vie courante, dans le marketing, dans l’entrepreneuriat, au boulot, entre amis, nous parlons, parlons, parlons, sans vraiment savoir comment communiquer.

Parler est un message, plus qu’un passe-temps. Les mots ont une valeur, un poids, un sens et une essence.

Sans avoir l’intention ou la prétention d’être un littéraire que je suis bien loin d’être, j’aime à rendre honneur aux mots. Car sans eux, je ne pourrais rien dire, rien faire, rien donner, rien transmettre. Et j’en serai mort.

Dire, c’est vivre. Et je crois qu’il est important de bien dire, pas mieux dire, ou dire plus, juste mieux dire.

Alors, voici quelques mots pour dire, sur des sujets qui me touchent, moi, juste moi, des sujets sur lesquels je souhaite dire…

Les articles

La peur et moi

J’ai peur, alors elle s’empare de moi, partout, en tout, et je suis elle, elle est moi. Piégé.

J’ai coupé les infos

C’est un torrent de boue, un torrent de haine, de fatalités, d’angoisses, de perditions. C’est ce que nous avons de pire, et je devrais vivre avec cela ?

Plongez !

Un beau jour, il faut bien y aller, il faut se jeter à l’eau. Alors, autant ne pas attendre, plongez !

Comment communiquer

Et si on arrêtait avec les recettes toutes prêtes, sans saveur, sans odeur. Et si l’on revenait à l’essence de la communication ?

Que suis-je ?

Et si nous étions plus que cela ? Plus qu’un titre, plus qu’un objet, plus que ce que nous possédons ?

Univers de marque

Et si on apprenait à construire un univers de marque ? Venez voir c’est chouette !

C’est quoi un blog ?

Un blog ne servirait-il donc qu’à gagner de l’argent ? Et si c’était autre chose avant tout ?

La communication

Tout le monde parle, et parle, et parle. Et pour dire quoi en fait ? Et pour transmettre quoi. Ne manquerait-il pas quelque chose dans tout ce bruit ?

De la liberté

Et là voilà, simple produit de consommation, vendue à prix d’or sur l’autel du marketing. Et la liberté n’était pas un produit ?

Au pays des bisounours

Dire les émotions, les montrer, les offrir, ils disent que c’est niait, parce qu’il faut vendre, vendre, vendre. Et s’ils se trompaient ?

Retrouvez moi aussi sur

WhyIsLife

Développement personnel pour l'entrepreneur

Créer un blog pro

Tout savoir pour devenir entrepreneur digital