Internet va vite

Tout va vite, tout le monde est pressé
Par Stéphane

Par Stéphane

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Internet va vite,

Internet va très vite,

Internet va toujours plus vite.

D’ailleurs, on va bien finir par ne plus pouvoir le rattraper,

Tellement il va vite…

L’information n’a jamais circulé aussi.

Tout se dit, tout se sait, en une trainée de poudre.

Chaque homme est désormais un reporter.

Avec un smartphone et un app,

Quelques mots et une photo,

Et voilà l’info publiée.

Le business lui aussi va vite,

Le business va vite,

Le business va toujours plus vite.

Hier inconnue, cette startup, hier inconnue

Lève à l’aube des millions d’euros.

Pour disparaitre demain.

Papillons numériques.

Le business va vite et Internet libère son potentiel.

Hier salarié, demain tous entrepreneurs.

Et la plupart seront « formateurs » ou « coachs » ou « mentors ».

Pressés de vivre,

Pressés de gagner,

Pressés par nul ne sait quoi.

Juste pressés, parce qu’Internet va vite.

Alors, s’il se dit qu’Internet va vite,

Tout se doit d’aller vite.

Il n’est pas de temps à perdre,

Les clients sont là,

Comme à l’automne,

Ils se ramassent à la pelle.

Il suffit d’une pelle.

Et les échoppent qui vendent des pelles,

Internet n’en manque pas.

Tout comme de cimetières.

L’aventure de la ruée vers l’or numérique

Elle valait bien ces 2.000 euros,

Pour tenter de se faire sa place au soleil.

Un coup de poker au casino.

En attendant, j’ai gardé mes 2.000 euros.

J’ai pris le temps.

J’ai mis un peu d’argent dans des livres.

Avec le reste, je suis parti un peu au soleil,

Pas très loin,

Juste dans le sud de la France.

Pour prendre le temps.

En rentrant, je me suis payé une petite formation,

Pour me structurer.

J’en ai fait des choses avec ces 2.000 euros.

C’était il y a longtemps.

Je suis encore là.

Même si je n’avance pas si vite.

Et finalement,

Je suis resté dans le sud.

Lire également

Que suis-je ?

Et si nous étions plus que cela ? Plus qu’un titre, plus qu’un objet, plus que ce que nous possédons ?