Un rêve à chérir

Et bien plus que de rêver, vivre !
Par Stéphane

Par Stéphane

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un rêve à chérir,

Un rêve à vivre,

Une blessure à guérir ?

Une mort à survivre ?

Une rivière qui vient de loin

Qui coule au plus profond,

Un flot que rien ne peut arrêter,

Une étoile dans les cieux,

Un soleil qui réchauffe les hivers,

Des visions qui guident les pas,

En quelle direction ?

Liberté, quel est le juste prix ?

Une force, douce et puissante,

Abattu, jamais battu,

Se relever, le regard vers le ciel,

Une âme aussi profonde que l’univers,

Vivre de ces millions de mots qui resonnent en soi,

Persister au-delà des douleurs,

Ne pas se resigner,

Un sillon à tracer,

Une histoire à écrire,

Une empreinte à poser,

Un héritage à construire,

Pour demain.

Se dépouiller de ses peurs,

Se dépouiller des heurts,

Se défaire des douleurs,

Peindre de nouvelles heures,

Aujourd’hui,

Les mots comme pinceaux,

Les mots comme arme,

Les mots comme étendard,

Et des armées de textes à l’assaut.

Exister au-delà des convenances étouffantes,

Exister pour soi,

Exister par-delà le conformisme,

Créer sa place,

Humblement,

Tranquillement,

Avec force, férocité et envie. 

Vivre l’aventure,

Dévorée comme une gourmandise,

Un soupçon d’insouciance,

L’impertinence de l’enfant,

Chaque client tel une note de musique,

Une mélodie sans fin,

Commencer il y a longtemps,

Était-ce une nuit,

Était-ce un matin ? 

Une brise fraiche,

Un parfum impesanteur,

Une infidélité au destin,

L’élégance d’un naturel retrouvé,

L’imprudence de l’allégresse,

L’envie de vivre,

Sa vie.

Prendre d’assaut les fortifications,

Passer au travers des murs,

Survoler les douves,

Voir les donjons d’en haut,

Filer comme le vent,

Léger comme une goutte de pluie,

Dans un mouvement d’océan,

Se faufiler dans les branches des arbres,

Respirer à plein poumons,

Au-dessus des villes pestiférées,

Au-dessus des société atones,

Ecrire sa propre histoire,

Vivre avec ses idéaux,

Plutôt que d’embrasser ceux des autres,

Être soi plus que ce qui est attendu,

Redéfinir la normalité,

Être sa propre norme.

Toucher la grâce du bout des doigts,

Laisser les ragots mourir dans le silence,

Avoir les yeux qui brillent,

Les envies qui pétillent.

Inventer un chemin,

Définir sa propre route,

Parce que tout est possible,

Parce qu’il suffit d’y croire plus fort,

Parce qu’avant d’avoir raison,

Il nous est souvent tort.

Lire également

J’ai coupé les infos

C’est un torrent de boue, un torrent de haine, de fatalités, d’angoisses, de perditions. C’est ce que nous avons de pire, et je devrais vivre avec cela ?

De la liberté

Et là voilà, simple produit de consommation, vendue à prix d’or sur l’autel du marketing. Et la liberté n’était pas un produit ?